En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Saturday  27 May  2017
Bonne lecture !
Chronique 61 - Friday 11 June 2010 Claude Eidelstein but le calice budgétaire jusqu'à la lie Chronique 60 - Thursday 3 June 2010 Claude Eidelstein ne jettera pas la pierre... Chronique 59 - Tuesday 1 June 2010 Tourmente poitevine ou la pression fiscale décomplexée Chronique 58 - Saturday 29 May 2010 0,9 de Pâques : cap, cap, cap, codex ! Chronique 57 - Wednesday 26 May 2010 Fibre budgétaire : cachez cette taxe qu'un rigoureux socialiste ne saurait voir ! Chronique 56 - Sunday 23 May 2010 Le transport gratuit d'une exaspération budgétaire Chronique 55 - Sunday 18 April 2010 0,9% : l'Impôt d'un passé de l'Imprévoyance Chronique 54 - Friday 16 April 2010 Alain Claeys a sauvé la CAP de la faillite ! Chronique 53 - Thursday 15 April 2010 La Sarkozie transporte la CAP à grande vitesse Chronique 52 - Friday 2 April 2010 Poitiers, une héritière un peu gauche Chronique 51 - Tuesday 30 March 2010 Poitiers s'enlise dans la précarité Chronique 50 - Wednesday 3 February 2010 La CAP revisite le quart d'heure poitevin Chronique 49 - Thursday 7 January 2010 Le Grand Poitiers fait son chemin et ses tuyaux Chronique 48 - Sunday 3 January 2010 Ryanair : Alain Claeys retrouve le CAP de l'intérêt général et fend l'armure Chronique 47 - Monday 28 December 2009 Poitiers choisit les régressifs de Total pour Toumaï Chronique 46 - Thursday 24 December 2009 Un tunnel pour la Ganterie, parce que Poitiers le vaut bien Chronique 45 - Monday 21 December 2009 Poitiers, si chère à leur cœur... Chronique 44 - Wednesday 16 December 2009 Poitiers en lutte contre la négligence et l'abandon Chronique 43 - Thursday 3 December 2009 Les mille et une couleuvres de l'impôt LGV avalisé par la CAP Chronique 42 - Tuesday 1 December 2009 CAP : le devoir d'exemplarité en question Chronique 41 - Sunday 29 November 2009 Alain Claeys contraint et forcé à jouer Collectif Chronique 40 - Wednesday 25 November 2009 Poitiers-sécurité : « Logiparc-SIPEA » a la hache, elle aime Chronique 39 - Monday 23 November 2009 Quand Alain Claeys caresse la démocratie participative Chronique 38 - Thursday 19 November 2009 Poitiers paupérisée ! Chronique 37 - Thursday 15 October 2009 PLU de Poitiers : un bourgeois, une poule, assis sur un tabouret... Chronique 36 - Sunday 11 October 2009 Le bourgeois transparent Chronique 35 - Friday 9 October 2009 Le CCJ et le bon bourgeois Chronique 34 - Tuesday 29 September 2009 Is not CAP sexy ? Chronique 33 - Sunday 27 September 2009 CAP sur LGV : le côté obscur de la transparence Chronique 32 - Tuesday 14 July 2009 CAP : frondaisons estivales de « la réserve d'indiens » Chronique 31 - Sunday 12 July 2009 Claude Thibault et le CAP de la verte fronde Chronique 30 - Wednesday 8 July 2009 Chauffage des Couronneries : Alain Claeys s'émancipe de Jacques Santrot Chronique 29 - Saturday 4 July 2009 Poitiers-Jeunes : Alain Claeys s'émancipe de Jacques Santrot Chronique 28 - Saturday 27 June 2009 CAP : l'attelle du 18 juin (acte 2) Chronique 27 - Thursday 25 June 2009 CAP : l'attelle du 18 juin (acte 1) Chronique 26 - Thursday 11 June 2009 LGV : l'État Sarkozy c'est la CAP ...itulation ! (acte 2) Chronique 25 - Tuesday 9 June 2009 LGV : l'État c'est la CAP ! (acte 1) Chronique 24 - Tuesday 2 June 2009 Poitiers et le poing d'honneur d'Aurélien Tricot Chronique 23 - Saturday 30 May 2009 Huis clos de Poitiers, une certaine idée de la transparence (acte 2) Chronique 22 - Wednesday 27 May 2009 Huis clos de Poitiers, une certaine idée de la transparence (acte 1) Chronique 21 - Tuesday 5 May 2009 Entre Rachida Dati et Alain Claeys, un lapin rose se pose (acte 2) Chronique 20 - Sunday 3 May 2009 Entre Rachida Dati et Alain Claeys, un lapin rose se pose (acte 1) Chronique 19 - Saturday 25 April 2009 Mot Claeys, clé de la duplicité poitevine (acte 5) Chronique 18 - Thursday 23 April 2009 Mot Claeys, clé de la duplicité poitevine (acte 4) Chronique 17 - Monday 20 April 2009 Mot Claeys, clé de la duplicité poitevine (acte 3) Chronique 16 - Saturday 18 April 2009 Mot Claeys, clé de la duplicité poitevine (acte 2) Chronique 15 - Wednesday 15 April 2009 Mot Claeys, clé de la duplicité poitevine (acte 1)
Chronique 14 - Saturday 11 April 2009 Conseil CAP : Philippe Brottier, dignité fontenoise (acte 3)
Chronique 14 - Saturday 11 April 2009 Conseil CAP : Philippe Brottier, dignité fontenoise (acte 3) Chronique 13 - Wednesday 8 April 2009 Conseil CAP : Philippe Brottier, dignité fontenoise (acte 2) Chronique 12 - Friday 3 April 2009 Conseil CAP : Philippe Brottier, dignité fontenoise (acte 1) Chronique 11 - Wednesday 4 March 2009 Cantine de Poitiers : Alain Claeys très soupe au lait ! Chronique 10 - Tuesday 3 March 2009 Poitiers sereine... Mais que fait Alain Claeys ? Il investit... Chronique 9 - Saturday 21 February 2009 Alain Claeys, président de la CAP, ne créera pas de nouvel impôt Chronique 8 - Sunday 8 February 2009 Coeur d'agglo : Poitiers accroche un Lion de plus à son blason (acte 2) Chronique 7 - Thursday 5 February 2009 Coeur d'agglo : Poitiers accroche un Lion de plus à son blason (acte 1) Chronique 6 - Friday 16 January 2009 Rires sous CAP : déboires à plus soif du Poitiers fiscal ! Chronique 5 - Monday 12 January 2009 Mauvais CAP à la Communauté d'agglomération de Poitiers Chronique 4 - Monday 5 January 2009 Poitiers, paix sociale en ordre de bataille Chronique 3 - Saturday 3 January 2009 Tandem pictave Claeys-Desbourdes : « je t'aime moi non plus ! » Chronique 2 - Wednesday 3 December 2008 Poitiers, délicate démocratie locale selon Alain Claeys Chronique 1 - Monday 1 December 2008 Poitiers d'Alain Claeys, si bien en son Conseil...
 
14ème Chronique

Conseil CAP : Philippe Brottier, dignité fontenoise (acte 3)

Kritix, le Saturday 11 April 2009 - 2473 consultations - Commenter la chronique

Le conseil communautaire de Poitiers du 27 mars 2009 s'étirait... On jargonna avec les budgets de fonctionnement, le président Alain Claeys demandant ci et là des précisions sur les terminologies. 2009 sera a marquer d'une pierre blanche sur la mobilité de la CAP. Alain Claeys rappela inlassablement les contributions de chacun : incarnation d'une posture publique destinée à atténuer son image de concentration des Pouvoirs. Le conseiller Jean Jacques Guérin indiqua, « la CAP se situe au niveau national, en second niveau en terme de desserte des transports en communs par habitants ». Le conseiller Robert Rochaud signifia son abstention sur ladite délibération étant donné la fusion des lignes 1 et 3 du réseau de bus Vitalis. Jean Jacques Guérin expliqua, « la hausse de 15 % du prix du gaz a conduit à des contraintes momentanées pour les bus ». Enfin, le conseiller Mahou fit un rappel à l'ordre, « Lors du vote en commission générale, j'ai voté pour que la grande passerelle soit dédiée aux transports en communs, non pour une rocade-passerelle ». Le président de la CAP s'inclina, « Vous avez raison ». Le conseiller Braconnier exprima le souhait de « revoir le projet CAP- vélo ». Alain Claeys fit la savante remarque, « des privés s'intéressent à la CAP ».

« Les OM vont coûter de plus en plus cher, ce qui est un paradoxe quand nos concitoyens trient... », Alain Clayes.

Le président de la CAP, Alain Claeys, lors de la séance du 27 mars 2009.
© kritix.com

A 20h, l'assemblée délibérante se pencha sur le budget relatif aux ordures ménagères (OM). Distrait, à la fantaisie toute surprenante, le président de la CAP s'étonna, montrant quelques feuillets, « Pourquoi ce n'est pas en couleur ? », puis se montra persifleur, son oeil frisa, « On me répond froidement, cela ne vous a donc pas parut utile ! » Reprenant son sérieux il ajouta deux mots, « le budget doit être sincère et transparent. J'ai voté le Grenelle de l'Environnement, donc je ne suis pas contre cette nouvelle taxe... La CAP peut compter sur augmentation des tarifs sur la chaleur [chauffage collectif aux Couronneries] produite par l'incinérateur... Les OM vont coûter de plus en plus cher, ce qui est un paradoxe quand nos concitoyens trient... Il faut gérer de façon extrêmement stricte et ne pas laisser filer !... » Il y a nécessité de réduire les déchets à la source s'accordèrent la plupart des élus, en remerciant les Services du travail fourni. Le président de la CAP compléta, « Je m'associe à ces remerciements. C'est un impératif environnemental à assumer, tout autant que les charges contraintes qui obèrent les budgets des familles ».

« Je ne suis pas très bien éclairé sur ce budget ordures... », Stéphane Braconnier.

Le conseiller Stéphane Braconnier sur un ton dégagé, « Je ne suis pas très bien éclairé sur ce budget ordures... » Les ricanements le poursuivirent « Sur le service, aucun impact n'est à considéré, alors que la Taxe OM flambe... Soyons mieux éclairé sur ce chapitre, c'est important pour l'avenir... » Du tac au tac, le président Alain Claeys répondit malicieusement, « Vous dîtes être éclairé sur tous les budgets sauf celui des OM... [il marqua un temps, le sourire narquois bien en évidence]... Je ferai un effort de pédagogie l'année prochaine. L'objectif est la transparence totale des coûts. Je ne souhaite pas que le budget général soit relevé l'année prochaine. On n'a pas suffisamment conscience des coûts des OM. Une hausse de 7 euros par famille, c'est 7 euros de trop. » Le conseiller Philippe Brottier constata amèrement, « L'économie sur les déchetteries c'est une baisse de leur fréquentation pour une hausse des OM ! » Alain Claeys réitéra , « Nous devons éclairer, expliquer l'augmentation de la taxe des OM à nos concitoyens, pour ne pas mettre en difficulté [électoralement parlant] les maires... je remercie tout le monde pour ses contributions sur ce sujet des OM... La fatigue se fait sentir, on va accélérer le rythme. »

« Il fait une chaleur ! », Alain Clayes.

20h20, le conseiller Philippe Mahou quitta la salle des Échevins. Le président, lassé, excédé par les impondérables de la vie administrative et les travaux de restauration dont il se languit, « Il fait une chaleur ! Je remercie tout particulièrement le nouveau directeur financier pour avoir su s'adapter aux dossiers, alors que les budgets étaient déjà lancés ». 20h27, le conseiller Stéphane Braconnier quitta la salle des Échevins.

« Une politique collective, communautaire, doit être menée en lieu et place de choix "dossiers par dossiers" », Alain Clayes.

Mairie de Poitiers, entrée : la gardienne de "temple"...
© kritix.com

Alain Clayes, sur la question des équipements sportifs de la CAP, « Il y a un problème de proximité d'accès et le manque d'une salle avec une capacité supérieur à 5000 places. Une politique collective, communautaire, doit être menée en lieu et place de choix "dossiers par dossiers". C'est une réponse cohérente. Je le dis à Brian Joubert, on fera toutes les analyses pour éviter tout problème sanitaire... » C'est alors que le président s'étonna que son conseiller Aurélien Tricot fut pris d'un irrépressible fou-rire, « Il s'agit d'un vol à la piscine municipale... La CAP doit un dédommagement de 45 euros... Ce n'est pas le maillot de bains qui a été piqué ! »
       Le président Alain Claeys interloqué, prostré « C'est quoi ce truc là ? », demanda-t-il à ses adjoints... On en resta là.

« C'est quoi ce truc là ? », Alain Clayes.

Le conseiller Aurélien Tricot quitta la séance à 21h. Le président un peu plus tard, préoccupé par la précarité grandissante de poitevins, « Je voudrai une note sur l'évolution de la croissance de l'épicerie sociale et de celle des restos du coeur... la banque alimentaire et le restaurant social de Toit du Monde bénéficient d'une aide substantielle. » Puis vint la rafale du « Qui est contre, qui s'abstient, Adopté ! » Le président assaillit par la fatigue, par la langueur, se gratta l'oeil alors que l'intègre conseiller Jean Claude Bonnefon intervint en faveur d'une association venant en aide aux familles de détenus de la maison d'arrêt de Poitiers et fit référence aux incertitudes liées aux emplois sur le site du futur centre carcéral de Vivonne qui s'ouvrira en septembre 2009. Le président dans un dernier élan, « C'est un sujet important ! [Sous-entendu : il n'y a pas de petites délibérations. Sincérité à géométrie variable...][...] Merci d'avoir tenu à cette heure ! ».

21h14, on tira les rideaux.


Trombinoscope de la municipalité de Poitiers (2014-...) [pdf]
Trombinoscope de la Communauté d'Agglomération de Poitiers (2014-...) [externe]
Trombinoscope de la municipalité de Poitiers (2008-2014) [pdf]
Trombinoscope de la Communauté d'Agglomération de Poitiers (2008-2014) [pdf]

Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter