En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Thursday  24 August  2017
Bonne lecture !
Chronique 39 - Sunday 28 March 2010 TER : Poitou-Charentes a un train cadencé d'avance Chronique 38 - Wednesday 24 March 2010 Ségolène Royal et l'avenir d'Heuliez : une question d'honneur Chronique 37 - Sunday 14 March 2010 Heuliez : Christian Estrosi se rachète du saccage de Luc Chatel Chronique 36 - Saturday 13 March 2010 Sarkozysme : le calvaire du monde agricole Chronique 35 - Friday 12 March 2010 Agriculture bio : le retour aux sources Chronique 34 - Sunday 7 March 2010 Remontrances faites à Ségolène Royal Chronique 33 - Wednesday 3 March 2010 Les roses au poing Chronique 32 - Saturday 27 February 2010 Jury-citoyen : l'expertise de la sagesse populaire Chronique 31 - Monday 22 February 2010 Pass'contraception : Ségolène Royal dans les pas de Michelle Bachelet Chronique 30 - Friday 19 February 2010 Apprentissage selon Daniel Opic : insulte sarkozyste Chronique 29 - Monday 15 February 2010 Les coopératives ouvrières : l'Emploi autrement en Poitou-Charentes Chronique 28 - Saturday 13 February 2010 Polémiques moins Royal que Leroy Chronique 27 - Sunday 7 February 2010 L'essor du modèle artisanal picto-charentais
Chronique 26 - Friday 5 February 2010 Poitou-Charentes ne subira pas le désengagement de l'État
Chronique 26 - Friday 5 February 2010 Poitou-Charentes ne subira pas le désengagement de l'État Chronique 25 - Wednesday 20 January 2010 Sarkozy vu par Jacques Santrot, « Il ne lui manque que quelques centimètres ! » Chronique 24 - Monday 18 January 2010 Quand Henri de Richemont flamboie... en Poitou-Charentes Chronique 23 - Saturday 16 January 2010 Les sentinelles du milieu Royal Chronique 22 - Thursday 14 January 2010 Louise Michel chez Ségolène Royal Chronique 21 - Tuesday 12 January 2010 Région : vérité nue de l'Ordre juste Chronique 20 - Sunday 10 January 2010 Ségolène Royal maîtrise la dette et les impôts Chronique 19 - Monday 7 December 2009 Que les trains et moutons photovoltaïques de Ségolène Royal vous comblent d'énergie ! Chronique 18 - Saturday 5 December 2009 Determinatio magistralis de Ségolène Royal Chronique 17 - Tuesday 27 October 2009 Tomasini le gaulliste ne but pas du petit lait chez son hôte Royal Chronique 16 - Thursday 22 October 2009 La Belle et la Dette Chronique 15 - Tuesday 6 October 2009 Ségolène Royal et l'actif-coquin Henri de Richemont Chronique 14 - Sunday 4 October 2009 Domina Ségolène Royal dolorosa Chronique 13 - Wednesday 22 July 2009 Pionnière et adroite Poitou-Charentes : le désenchantement de Sarkozy Chronique 12 - Friday 17 July 2009 Ségolène Royal, mère des New Fabris Chronique 11 - Thursday 2 July 2009 Croissance verte et polémique Bernard Tomasini chez Ségolène Royal Chronique 10 - Wednesday 1 July 2009 Remboursement de la dette selon Ségolène Royal Chronique 9 - Wednesday 13 May 2009 Terre saine : Ségolène Royal part en croisade contre les pesticides Chronique 8 - Tuesday 12 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 2) Chronique 7 - Monday 11 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 1) Chronique 6 - Sunday 29 March 2009 Heuliez et Vincent Bolloré : les foudres de Ségolène Royal Chronique 5 - Friday 20 February 2009 Poitou-Charentes, cette exemplarité européenne de Ségolène Royal Chronique 4 - Wednesday 11 February 2009 Ségolène Royal, intrépide présidente de Région Poitou-charentes Chronique 3 - Monday 9 February 2009 Poitou-Charentes : Ségolène Royal avance sa pionnière politique ! Chronique 2 - Thursday 29 January 2009 Ségolène Royal et sa miraculeuse péréquation budgétaire ! Chronique 1 - Sunday 25 January 2009 Poitou-Charentes : le préfet Bernard Tomasini invité par la présidente Ségolène Royal
 
26ème Chronique

Poitou-Charentes ne subira pas le désengagement de l'État

Kritix, le Friday 5 February 2010 - 2667 consultations - Commenter la chronique

2010 est une année à nulle autre pareille : Poitou-Charentes se voit auréolée d'une politique où la République retrouve toute sa place. Un territoire où le citoyen est écouté, aidé ; où il est partie prenante au gouvernement de la Cité ! Chacun dans son rôle, ni plus ni moins. Que dire, sinon que la présidente Ségolène Royal charma à l'envi le pourtant incrédule Henri de Richemont. Cet amour courtois de la nouvelle Aliénor emporta la foule et les esprits chagrins !

Entendez citoyens ces belles paroles qui, au delà des mots, transportent les tristes sires, les misérables et le pessimisme au-devant de forces constructives et positives. La République retrouvée, c'est pour maintenant !

Plus que jamais déterminée, la présidente de la région Poitou-Charentes fit lecture de son combat de résistance. La séance du conseil régional de Poitou-Charentes de ce 18 janvier 2010, entamait fièrement un nouveau cycle politique... Trouvez ci-après le déroulé exhaustif de la présentation présidentielle, en ces quelques propos liminaires.


Le désengagement de l'État ne passera pas !
envoyé par kritixTV.
La présidente-candidate Ségolène Royal présente la mise en œuvre du budget de la région Poitou-Charentes. Extrait de la séance publique du conseil régional Poitou-Charentes du 18 janvier 2010.

Madame la présidente :
       « Mes chers collègues, je vous propose d'ouvrir maintenant notre première commission permanente de l'année 2010. [...] Je vous présente en ce début d'année — je n'avais pas encore eu l'occasion de le faire, si ce n'est par écrit — mes meilleurs vœux pour l'année 2010 !
       — Même à nous ?
interjeta, taquin, complice, l'opposant UMP Henri de Richemont.
       — Même à vous monsieur de Richemont ! Avec fraternité !
précisa la présidente, tout sourire. Le Conseil ricana avec bienveillance, puis la présidente continua :
       — Alors, comme vous pouvez le constater, cette première commission permanente permet de mettre en œuvre les orientations du budget que nous avons adopté il y a un mois ; et de continuer les actions engagées avec des nouvelles décisions significatives. Nous aurons à examiner aujourd'hui, pour l'économie et l'emploi, le plan de soutien aux petites et moyennes entreprises artisanales de la région et du soutien aux créations des coopératives ouvrières de production pour la période 2010-2012. »

Madame la présidente, dans un soucis d'égalité républicaine :
       « Pour l'accès de tous à l'éducation, à un métier, nous allons délibérer sur l'ouverture de nouvelles classes d'apprentissage : 629 places au total à la rentrée 2010. Je vais aussi vous proposer aussi la reconduction des chèques livres pour la gratuité des manuels scolaires des élèves au lycée. Et pour la mise en place du fond social régional.
       Pour le plan solaire, je vous proposerai d'adopter la couverture en panneaux solaires des nouveaux lycées.
       2010, c'est l'année de la biodiversité. Et je vous proposerai un règlement sur les réserves naturelles régionales de la région Poitou-Charentes.
       Puis nous passerons aux dépenses des économies d'énergie, avec le soutien régional au financement de 500 maisons économes en énergie et de 2000 logements sociaux neufs de type basse consommation énergétique. Pour accompagner le mouvement sportif, je vous proposerai des partenariats visant à soutenir l'emploi dans les associations sportives.
       Pour ouvrir des alternatives aux transports polluants, je vous proposerai la mise en place d'un service de véhicules électriques en auto-partage, notamment à la sortie des gares.
       Et enfin, pour contribuer à la lutte contre la désertification médicale, je vous proposerai de nouvelles [aides] incitatives pour que les étudiants en médecine viennent faire leurs stages auprès des médecins, en milieu rural. »

la présidente Ségolène Royal, lors du Conseil régional Poitou-Charentes du 18 janvier 2010.
© kritix.com

Madame la présidente, au plus près des citoyens, solidaire :
       « Mais je ne voudrais pas commencer notre commission permanente sans — à la demande d'ailleurs de nombre d'entre-vous, à la fois dans la majorité et l'opposition — consacrer un moment de solidarité à l'égard de toutes les victimes touchées par les importants effets de la catastrophe qui a endeuillé Haïti et détruit quasiment ce pays. Nous pourrons adopter tout à l'heure une décision de principe et la mise en place d'un groupe de travail pour voir comment, avec les autres collectivités territoriales de la région, nous pouvons apporter notre aide dans les choses que nous savons faire, dans le cadre de cette action ; bien sûr en étant coordonné avec l'ensemble de ce qui se passe au niveau national et surtout les structures localement. »

L'ordre du jour ainsi présenté, le conseil régional entra dans le vif du sujet...

[La suite de la séance publique du 18 janvier 2010 : L'essor du modèle artisanal picto-charentais]


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter