En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Thursday  24 August  2017
Bonne lecture !
Chronique 39 - Sunday 28 March 2010 TER : Poitou-Charentes a un train cadencé d'avance Chronique 38 - Wednesday 24 March 2010 Ségolène Royal et l'avenir d'Heuliez : une question d'honneur Chronique 37 - Sunday 14 March 2010 Heuliez : Christian Estrosi se rachète du saccage de Luc Chatel Chronique 36 - Saturday 13 March 2010 Sarkozysme : le calvaire du monde agricole Chronique 35 - Friday 12 March 2010 Agriculture bio : le retour aux sources Chronique 34 - Sunday 7 March 2010 Remontrances faites à Ségolène Royal Chronique 33 - Wednesday 3 March 2010 Les roses au poing Chronique 32 - Saturday 27 February 2010 Jury-citoyen : l'expertise de la sagesse populaire Chronique 31 - Monday 22 February 2010 Pass'contraception : Ségolène Royal dans les pas de Michelle Bachelet Chronique 30 - Friday 19 February 2010 Apprentissage selon Daniel Opic : insulte sarkozyste Chronique 29 - Monday 15 February 2010 Les coopératives ouvrières : l'Emploi autrement en Poitou-Charentes Chronique 28 - Saturday 13 February 2010 Polémiques moins Royal que Leroy Chronique 27 - Sunday 7 February 2010 L'essor du modèle artisanal picto-charentais Chronique 26 - Friday 5 February 2010 Poitou-Charentes ne subira pas le désengagement de l'État Chronique 25 - Wednesday 20 January 2010 Sarkozy vu par Jacques Santrot, « Il ne lui manque que quelques centimètres ! » Chronique 24 - Monday 18 January 2010 Quand Henri de Richemont flamboie... en Poitou-Charentes Chronique 23 - Saturday 16 January 2010 Les sentinelles du milieu Royal Chronique 22 - Thursday 14 January 2010 Louise Michel chez Ségolène Royal Chronique 21 - Tuesday 12 January 2010 Région : vérité nue de l'Ordre juste Chronique 20 - Sunday 10 January 2010 Ségolène Royal maîtrise la dette et les impôts Chronique 19 - Monday 7 December 2009 Que les trains et moutons photovoltaïques de Ségolène Royal vous comblent d'énergie ! Chronique 18 - Saturday 5 December 2009 Determinatio magistralis de Ségolène Royal Chronique 17 - Tuesday 27 October 2009 Tomasini le gaulliste ne but pas du petit lait chez son hôte Royal Chronique 16 - Thursday 22 October 2009 La Belle et la Dette Chronique 15 - Tuesday 6 October 2009 Ségolène Royal et l'actif-coquin Henri de Richemont Chronique 14 - Sunday 4 October 2009 Domina Ségolène Royal dolorosa Chronique 13 - Wednesday 22 July 2009 Pionnière et adroite Poitou-Charentes : le désenchantement de Sarkozy Chronique 12 - Friday 17 July 2009 Ségolène Royal, mère des New Fabris Chronique 11 - Thursday 2 July 2009 Croissance verte et polémique Bernard Tomasini chez Ségolène Royal Chronique 10 - Wednesday 1 July 2009 Remboursement de la dette selon Ségolène Royal Chronique 9 - Wednesday 13 May 2009 Terre saine : Ségolène Royal part en croisade contre les pesticides Chronique 8 - Tuesday 12 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 2) Chronique 7 - Monday 11 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 1) Chronique 6 - Sunday 29 March 2009 Heuliez et Vincent Bolloré : les foudres de Ségolène Royal Chronique 5 - Friday 20 February 2009 Poitou-Charentes, cette exemplarité européenne de Ségolène Royal
Chronique 4 - Wednesday 11 February 2009 Ségolène Royal, intrépide présidente de Région Poitou-charentes
Chronique 4 - Wednesday 11 February 2009 Ségolène Royal, intrépide présidente de Région Poitou-charentes Chronique 3 - Monday 9 February 2009 Poitou-Charentes : Ségolène Royal avance sa pionnière politique ! Chronique 2 - Thursday 29 January 2009 Ségolène Royal et sa miraculeuse péréquation budgétaire ! Chronique 1 - Sunday 25 January 2009 Poitou-Charentes : le préfet Bernard Tomasini invité par la présidente Ségolène Royal
 
4ème Chronique

Ségolène Royal, intrépide présidente de Région Poitou-charentes

Kritix, le Wednesday 11 February 2009 - 2659 consultations - Commenter la chronique
Ségolène Royal, l'intrépide présidente de Région Poitou-charentes, lors du conseil du 24 novembre 2008.
© kritix.com

Saisir par ellipses le souvenir de la commission permanente du 24 novembre 2008 est à lui seul un accueil Royal en royaume socialiste... Les télévisions, les photographes AFP et étrangers fourmillaient, l'organisation du dantesque congrès du parti socialiste avaient crée ce bouillonnement, ce qui ne fut pas pour déplaire à la présidente Ségolène Royal. Salle comble, ses brebis bien nourries, jolie pastorale picto-charentaise... La présidente de région Poitou-Charentes présenta tout sourire chacune des délibérations mais laissant à son entourage le soin d'avancer à découvert. Ce mode d'expression adroite sut contenir des manifestations de la droite hostiles aux jurys populaires...

La présidente de région Poitou-Charentes et son cortège médiatique, le 24 novembre 2008.
© kritix.com

Le conseiller Jean François Macaire se félicita du vote du budget qui selon lui est « la preuve manifeste que Poitou-Charentes a changé depuis 3 ans ! ». Le conseiller Henri de Richemont, avocat de métier, plaida « choisir c'est souffrir tant sur le contrat de plan que sur la décentralisation ». Tandis que de laborieuses interventions endormirent tout son monde, la présidente préférant optimiser son temps, parla derrière ses mains pour que l'on ne puisse pas deviner ses dires, consulta son portable et parapha directives et dossiers.

Le conseiller Henri de Richemont (apparenté UMP) : filière bois et bois de chauffage en Poitou-Charentes.


       L'indélicat conseiller Alain Leroy (apparenté FN) se plaignit de madame Royal et de l'exercice de son droit de police en séance.


       Intervention de Jean-François Macaire (apparenté PS) sur la crise économique en Région, sur « l'îlot de prospérité » qu'est à ses yeux l'éco-industrie et au sujet des licenciements de la CAMIF.


       Intervention du conseiller Henri de Richemont sur le plan de relance économique décidé par l'État via une politique de grands travaux. Ségolène Royal ne réagit pas avec le sourire


       Intervention de la conseillère Morin-Chartier sur une vision globale de la relance.

Journalistes attendant l'arrivée de la présidente de région Poitou-Charentes, le 24 novembre 2008.
© kritix.com

Comme à son habitude, d'un naturel méfiant et prudent, la présidente Ségolène Royal n'a ni la diction ni les idées mécaniques et simplistes que l'on retrouve dans les médias nationaux. Comme de coutume, elle est très modérée, sobre avec une main de fer, délègue peu sauf à quelques fidèles et dociles seconds. En Région Poitou-Charentes, elle est très rigoureuse, ne fait jamais d'écarts ni d'approximations artificielles comme la grotesque « bravitude » de la muraille de Chine.

Ségolène Royal, peu avant la séance du conseil régional du 24 novembre 2008.
© kritix.com

Madame Royal ne joue donc pas un rôle, elle gère plus qu'elle ne gouverne. Elle a un sens aigüe de l'intuition pour tout ce qui touche au Sensible du monde provincial : en cela elle rejoint pour partie feu le président de la République Française François Mitterrand. Cependant, elle n'est pas de son envergure pour tout ce qui concerne son sens politique, son idéologie pragmatique et son sens de l'État, pour le moins très fluctuant selon que des modes médiatiques face jour ou non !

Ségolène Royal, incrédule, lors du conseil régional du 24 novembre 2008.
© kritix.com

Pour être une présidentiable ayant toutes ses chances, elle devrait changer son entourage de pleutres courtisans, où le sens de l'intérêt général échappe à la plupart. En un mot, Madame Royal peine à bien s'entourer : les français ne l'ont donc pas élu présidente de la République Française. Choix de bon aloi pour la région Poitou-Charentes : elle y mène une politique remarquable et courageuse !


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter