En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Saturday  27 May  2017
Bonne lecture !
Chronique 39 - Sunday 28 March 2010 TER : Poitou-Charentes a un train cadencé d'avance Chronique 38 - Wednesday 24 March 2010 Ségolène Royal et l'avenir d'Heuliez : une question d'honneur Chronique 37 - Sunday 14 March 2010 Heuliez : Christian Estrosi se rachète du saccage de Luc Chatel Chronique 36 - Saturday 13 March 2010 Sarkozysme : le calvaire du monde agricole Chronique 35 - Friday 12 March 2010 Agriculture bio : le retour aux sources Chronique 34 - Sunday 7 March 2010 Remontrances faites à Ségolène Royal Chronique 33 - Wednesday 3 March 2010 Les roses au poing Chronique 32 - Saturday 27 February 2010 Jury-citoyen : l'expertise de la sagesse populaire Chronique 31 - Monday 22 February 2010 Pass'contraception : Ségolène Royal dans les pas de Michelle Bachelet Chronique 30 - Friday 19 February 2010 Apprentissage selon Daniel Opic : insulte sarkozyste Chronique 29 - Monday 15 February 2010 Les coopératives ouvrières : l'Emploi autrement en Poitou-Charentes Chronique 28 - Saturday 13 February 2010 Polémiques moins Royal que Leroy Chronique 27 - Sunday 7 February 2010 L'essor du modèle artisanal picto-charentais Chronique 26 - Friday 5 February 2010 Poitou-Charentes ne subira pas le désengagement de l'État Chronique 25 - Wednesday 20 January 2010 Sarkozy vu par Jacques Santrot, « Il ne lui manque que quelques centimètres ! » Chronique 24 - Monday 18 January 2010 Quand Henri de Richemont flamboie... en Poitou-Charentes Chronique 23 - Saturday 16 January 2010 Les sentinelles du milieu Royal Chronique 22 - Thursday 14 January 2010 Louise Michel chez Ségolène Royal Chronique 21 - Tuesday 12 January 2010 Région : vérité nue de l'Ordre juste Chronique 20 - Sunday 10 January 2010 Ségolène Royal maîtrise la dette et les impôts Chronique 19 - Monday 7 December 2009 Que les trains et moutons photovoltaïques de Ségolène Royal vous comblent d'énergie ! Chronique 18 - Saturday 5 December 2009 Determinatio magistralis de Ségolène Royal Chronique 17 - Tuesday 27 October 2009 Tomasini le gaulliste ne but pas du petit lait chez son hôte Royal Chronique 16 - Thursday 22 October 2009 La Belle et la Dette Chronique 15 - Tuesday 6 October 2009 Ségolène Royal et l'actif-coquin Henri de Richemont Chronique 14 - Sunday 4 October 2009 Domina Ségolène Royal dolorosa Chronique 13 - Wednesday 22 July 2009 Pionnière et adroite Poitou-Charentes : le désenchantement de Sarkozy Chronique 12 - Friday 17 July 2009 Ségolène Royal, mère des New Fabris Chronique 11 - Thursday 2 July 2009 Croissance verte et polémique Bernard Tomasini chez Ségolène Royal Chronique 10 - Wednesday 1 July 2009 Remboursement de la dette selon Ségolène Royal
Chronique 9 - Wednesday 13 May 2009 Terre saine : Ségolène Royal part en croisade contre les pesticides
Chronique 9 - Wednesday 13 May 2009 Terre saine : Ségolène Royal part en croisade contre les pesticides Chronique 8 - Tuesday 12 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 2) Chronique 7 - Monday 11 May 2009 Heuliez l'oeil ouvert, Ségolène Royal veille (acte 1) Chronique 6 - Sunday 29 March 2009 Heuliez et Vincent Bolloré : les foudres de Ségolène Royal Chronique 5 - Friday 20 February 2009 Poitou-Charentes, cette exemplarité européenne de Ségolène Royal Chronique 4 - Wednesday 11 February 2009 Ségolène Royal, intrépide présidente de Région Poitou-charentes Chronique 3 - Monday 9 February 2009 Poitou-Charentes : Ségolène Royal avance sa pionnière politique ! Chronique 2 - Thursday 29 January 2009 Ségolène Royal et sa miraculeuse péréquation budgétaire ! Chronique 1 - Sunday 25 January 2009 Poitou-Charentes : le préfet Bernard Tomasini invité par la présidente Ségolène Royal
 
9ème Chronique

Terre saine : Ségolène Royal part en croisade contre les pesticides

Kritix, le Wednesday 13 May 2009 - 3451 consultations - Commenter la chronique

Lors de la séance publique du 4 mai 2009 du conseil régional de Poitou-Charentes, la présidente Ségolène Royal se permit, s'obligea une notation zéro pointé sur les pesticides ! La tenue du déroulé de la séance observa une solennité confondante : session, commission permanente, autant de formalismes technocratiques dont le citoyen lambda s'amuserait de l'exotisme...

Jean Luc Fulachier (directeur général des services) et Ségolène Royal (présidente) lors de la séance publique du conseil régional de Poitou-Charentes, du 4 mai 2009.
© kritix.com

La séance tenait un rythme haletant, que la présidente assura avec bonne mesure aux côtés de son directeur général des services (DGS) de la région Poitou-Charentes (à sa droite à la tribune ). Jean Luc Fulachier, 46ans, homme de l'ombre est un énarque qui sut obtenir toute la confiance de la présidente Ségolène Royal. Il fait partie de ces fonctionnaires qui ont le sens de l'État et dont la France a tant besoin. Il n'est pas homme à trahir, ni à se compromettre dans des manigances déloyales à l'endroit de madame la présidente. Ils ont l'un pour l'autre un respect mutuel, leur connivence professionnelle ne fait aucun doute, tant madame la présidente le consulte en permanence tout au long des séances publiques, micro fermé. Jean Luc Fulachier travailla dans les ministères aux côtés de la ministre délégué Ségolène Royal et du ministre Dominique Strauss-Kahn, où il donna entière satisfaction tant pour sa discrétion que pour son efficacité à solutionner les dossiers les plus délicats. Ségolène Royal sut reconnaître en lui le mérite qu'il sied aux grands serviteurs de l'État.

Le conseiller communiste Jean-François MEMAIN se prononça sur le rôle d'impulsion opéré par la région, « La famille Quéveau a bâti une fortune de près de 100 millions d'euros. […] Elle ne met pas la main à la poche, ce qui est scandaleux ! Il faudrait changer la loi. Chaque jour passé est un jour perdu, comme vous l'avez dit madame la présidente. Il faudrait que le personnel soit représenté dans le conseil d'administration. »

Ségolène Royal remercia les collectivités qui signèrent le « Zéro pesticides ». Elle solennisa sa charte « Terre saine Poitou-Charentes, votre commune sans pesticides ».

Projection de la bande annonce du documentaire "Nos enfants nous accuseront" de Jean-Paul Jaud, lors du conseil régional Poitou-Charentes du 4 mai 2009.
© kritix.com

Elle annonça le visionnage en séance d'une bande annonce du film documentaire de Jean Paul Jaud, « Nos enfants nous accuseront ! », qui participera au débat sur le sujet en séance. Y sera fait place aux générations futures... A l'arrivée du documentariste, les politesses se firent pressantes, puis la projection eut lieu, laquelle se termina par le chant d'espoir d'enfants. Un tonnerre d'applaudissements consacra un film vendu dans le monde entier. Le combat contre les pesticides concerne l'ensemble des citoyens, tant l'environnement et l'alimentation sont impactés par la logique d'agriculture intensive, très longtemps défendue par l'UE libérale et la FNSEA, notamment.

Après avoir rendu hommage à la notoriété du film, la députée européenne et conseillère de région Élisabeth Morin-Chartier chercha à nuancer le message militant du documentaire, en voulant démontrer que l'impact des pesticides sur l'environnement, comme sur la santé, n'est pas systématique, mais plus ou moins direct... Ce relativisme eut le don d'exaspérer le réalisateur Jean Paul Jaud qui, piqué au vif, sans ambages, fit savoir que la communauté scientifique et les agriculteurs ne trouvèrent rien à redire au film ! Que le message de lutte contre les pesticides est une préoccupation sanitaire mondiale qui, si rien n'est fait, mènera l'humanité toute entière vers un environnement irréversiblement dégradé.

Ségolène royal salua le réalisateur qui allait quitter la séance, « Bravo pour tout ce que vous faites ! » : quand l'utilité de l'initiative civique rejoint l'intérêt général.

La présidente tint à remercier le travail considérable du service public régional sur le dossier Heuliez, « Je vous demande de les applaudir ! On ne se rend pas compte du travail considérable... » entonna-t-elle. La conseillère Élisabeth Morin-Chartier signifia qu'il fallait continuer à « assurer la qualité professionnelle de la formation. [...] On la mise au point au niveau européen. La mobilité professionnelle est à tout niveau, pour répondre à nos exigences de politique d'emplois ».

La présidente de région Poitou-Charentes Ségolène Royal, lors de la séance publique du 4 mai 2009.
© kritix.com

Ségolène Royal réaffirma sa volonté de redonner au marais poitevin le label de « parc naturel » : « Le dossier avance subitement depuis que le ministre Jean Louis Borloo s'est saisi du dossier en vue de permettre de recouvrer le label de parc naturel. On assiste à des discussions sur les structures constitutives des parcs nationaux » ; les votations s'enchaînèrent, cadencées, frénétiques. La bonne humeur régnait, la présidente taquinant des conseillers en partance... Une délibération sur les zones humides et les ragondins précédait une autre sur le politique de l'eau... La 27... Puis la présidente décontractée, « Je rends hommage à l'engagement très fort des maires sur les nuits romanes. Je salue le beau travail des services de l'inventaire. Cela concerne toutes les communes, quelque soit leur taille. La manifestation sera liée au site de l'inventaire, pour les amateurs de toutes les formes d'art, avec l'histoire du patrimoine : une réappropriation par la gratuité ! » Puis vinrent la délibération 22 sur le logement, la 23 sur la vie associative... Une délibération d'intérêt général fit sensation : le billet à 1 euro pour le TER. Il fut évoqué le projet de ligne TGV Poitiers-Limoges, promis à un bel avenir en complément du TER. On releva, pour finir, l'influence de la juste logique région-entreprise sur le monde de l'entreprise.

18h25 : Ségolène Royal mis un terme à la séance publique avec ce sentiment du devoir accompli.


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter