En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Monday  26 June  2017
Bonne lecture !
Chronique 25 - Sunday 31 July 2011 Irrésistible conversion biologique en campagne Chronique 24 - Wednesday 22 June 2011 Martine Aubry fait allégeance à Ségolène Royal — Acte 2 Chronique 23 - Friday 17 June 2011 Martine Aubry fait allégeance à Ségolène Royal — Acte 1 Chronique 22 - Sunday 29 May 2011 CRANT : l’État se désengage du « numérique pour tous » ! Chronique 21 - Monday 2 May 2011 Debien Yves est ainsi fait Chronique 20 - Sunday 17 April 2011 Ségolène Royal gouverne avec les centristes Chronique 19 - Wednesday 16 March 2011 LGV : François Mitterrand était bien là ce 18 février 2011 Chronique 18 - Saturday 5 March 2011 LGV : l'appel mitterrandien du 18 février 2011 Chronique 17 - Wednesday 9 February 2011 LGV : Ségolène loyale avec les électeurs Chronique 16 - Saturday 4 December 2010 Benoît Biteau, archange du dictionnaire caprin picto-charentais Chronique 15 - Tuesday 26 October 2010 Poitou-Charentes, havre de la politique fiscale pour l'Emploi Chronique 14 - Sunday 17 October 2010 L'audace Poitou-Charentes électrisa le Mondial de l'automobile 2010 Chronique 13 - Wednesday 6 October 2010 Avec Abderrazak El Albani, Poitou-Charentes accompagne les grandes découvertes Chronique 12 - Friday 1 October 2010 Agriculture en Poitou-Charentes : Henri de Richemont accable le monde libéral ! Chronique 11 - Saturday 17 July 2010 La force tranquille des nuits romanes berce l'agriculture picto-charentaise
Chronique 10 - Wednesday 14 July 2010 Apprentissage et TER : le métronome picto-charentais
Chronique 10 - Wednesday 14 July 2010 Apprentissage et TER : le métronome picto-charentais Chronique 9 - Sunday 11 July 2010 Henri de Richemont court-circuité par les Amapiens et les roulottes ! Chronique 8 - Thursday 8 July 2010 Heuliez ou le duel de Ségolène Royal avec le Sarkozysme Chronique 7 - Sunday 27 June 2010 Bombardement UMP sur la forteresse Royal Chronique 6 - Saturday 19 June 2010 SCOP à la Royal Chronique 5 - Wednesday 12 May 2010 Xynthia : le Président n'est encore pas à la hauteur... de la région Poitou-Charentes ! Chronique 4 - Sunday 2 May 2010 Allure « Monnaie du Pape » à parité écologique constante Chronique 3 - Wednesday 28 April 2010 Avec l'APLI et l'Office du lait, allons défendre nos campagnes ! Chronique 2 - Saturday 24 April 2010 Fragrance de France au jardin d'Éden de Poitou-Charentes Chronique 1 - Saturday 24 April 2010 Élus du Conseil régional de Poitou-Charentes (2010-2014)
 
10ème Chronique

Apprentissage et TER : le métronome picto-charentais

Kritix, le Wednesday 14 July 2010 - 2621 consultations - Commenter la chronique

Une région qui prépare l'avenir, c'est une région qui fait de l'apprentissage une priorité ; c'est un territoire qui promet un emploi à sa jeunesse. Une région qui construit l'avenir, c'est une Région qui développe le TER, qui est aux côtés de la mobilité professionnelle en milieu rural. Ce train de proximité qui prend le temps de vivre en famille...
       L'apprentissage et le TER sont porteurs d'un aménagement territorial équilibré. C'est bien tout cela que la présidente de région Poitou-Charentes défendit fièrement lors du Henri de Richemont court-circuité par les Amapiens et les roulottes !" class="chro_lien_ext">conseil régional de Poitou-Charentes du 7 mai 2010.


L'apprentissage sans gaspillages en Poitou-Charentes
envoyé par kritixTV.
La présidente de la région Poitou-Charentes met l'apprentissage au cœur de sa politique de l'emploi. Extrait de la séance publique du conseil régional Poitou-Charentes du 7 mai 2010.

C'est en se souvenant de son conseiller régional Daniel Opic que madame la présidente Ségolène Royal renforçait l'exemplarité de la formation professionnelle en Poitou-Charentes :
       « Nous passons à l'apprentissage avec deux délibérations très importantes. D'abord la création de 600 nouvelles classes d'apprentissages. Vous savez que la Région est l'une des toutes premières régions en terme d'efforts sur l'apprentissage puisque nous considérons que c'est un des éléments clés pour lutter contre le chômage. Nous avons, depuis 2004, ouvert 3000 nouvelles places de formation, simplifié le dispositif des primes aux employeurs, participé au financement d'équipements professionnels, mise en œuvre effective de la gratuité des formations — nous en parlerons d'ailleurs dans le prochain rapport — et accompagné aussi les personnes en situation de handicap durant leur apprentissage.
       Je souhaite poursuivre ce développement en vous proposant d'ouvrir 600 nouvelles places par an pendant 2 ans ; la volonté des partenaires de l'alternance est en effet d'encourager, de coordonner, de valoriser les efforts de chacun. Je vous propose donc que la région signe "la charte régionale pour l'insertion professionnelle des jeunes par alternance" avec l'État et l'ensemble des partenaires concernés : syndicats de salariés et d'employeurs, chambres consulaires notamment. J'émets le souhait d'ailleurs que cette charte qui récapitule les actions mises en place par l'État sans engagements supplémentaires de sa part, préfigure la poursuite du financement du contrat d'objectifs et de moyens pour le développement et la modernisation de l'apprentissage [qui sera appliqué] à compter de 2011. »

CFA : le superflu n'aura plus sa place dans les réhabilitations

La conseillère UMP Sally CHADJAA, lors du conseil régional de Poitou-Charentes du 7 mai 2010.
© kritix.com

La conseillère de l'opposition Sally Chadjaa s'interrogea sur la réhabilitation des CFA :
       « Mes collègues et moi-même nous nous réjouissons de cette charte ; et notamment des objectifs de cette charte qui marquent l'engagement de la Région pour le développement de l'apprentissage. Je suis nouvellement élue, mais il y a un dossier dont j'entends parler depuis longtemps sur La Rochelle, qui me tient à cœur, qui est le CFA de La Rochelle. Donc vous n'êtes pas sans savoir que ce CFA à l'époque a été construit pour 800 apprentis : aujourd'hui il en accueille 1700 au niveau du campus des métiers de La Rochelle. Et que, à l'heure d'aujourd'hui, les locaux ne sont plus adaptés aux normes sanitaires et professionnelles. [...] Toute formation nouvelle n'est pas possible suite à ce manque de place. Je sais qu'en 2008, il y avait un projet qui avait été discuté dans le cadre d'une relocalisation [...]. Je voulais savoir simplement où ça en est ? L'état d'avancement de ces travaux ? [...] Savoir si au niveau du comité de pilotage qui est prévu dans cette charte, s'il est ouvert aux élus ? »

La présidente lui répondit point par point :
       « Alors, sur le dernier point. Bien évidemment, le comité de pilotage est ouvert aux élus. Donc ça fera partie de la commission Éducation et Formation, dont un certain nombre d'entre vous y siègent. Sur la question des CFA, comme je l'ai dit pendant la campagne électorale, nous avons fait un gros effort de rénovation, de travaux dans les lycées et même dans certains CFA. Donc effectivement — indépendamment, vous le verrez aussi tout à l'heure, de la rénovation des internats et du complément encore d'un certain nombre de travaux lourds qui restent à faire dans les lycées — au cours de ce mandat nous allons en effet nous attaquer aux chantiers des CFA. Il y a ceux de Charente-maritime, il y a les CFA de Charente également, avec l'idée aussi de maîtriser les coûts. Parce que lorsque l'on a des propositions de coûts sur un seul CFA de 20 millions voir 30 millions d'euros, moi j'estime que lorsque je regarde le prix des bâtiments industriels — qui sont en plus de très belle qualité — on peut, pour les CFA comme pour les lycées d'ailleurs, avoir recours à des techniques de constructions non seulement écologiques — notamment les constructions bois par exemple — mais aussi des techniques de construction de bâtiments industriels qui correspondent en plus bien aux profils des métiers qui sont diffusés, qui sont enseignés dans les CFA.
       Donc j'ai remis à plat l'ensemble des procédures d'évaluations des dépenses à engager parce que souvent les opérateurs considèrent que la Région est un client captif, et peuvent proposer n'importe quel prix à n'importe quelle condition... Je pense que cette période-là est révolue ! [...] Donc je regarde très attentivement le prix des mètres carrés dans des bâtiments industriels que je vois de très grand qualité, et qui souvent sont 10, 20, 30 fois moins chers que ce que nous proposent les opérateurs de construction traditionnelle. [...] Lorsque nous aurons arrêté un module intelligent de profil CFA, à ce moment-là nous lancerons le chantier sur l'ensemble des CFA de la région ; pour pouvoir bénéficier à la fois d'une baisse des prix grâce à l'ampleur du marché, et d'une maîtrise, d'une cohérence, d'un contrôle absolu des prix des mètres carrés qui sont vendus à la Région. »

Conseil régional de Poitou-Charentes du 7 mai 2010.
© kritix.com

La vice-présidente Maryline Simoné compléta :
       « Oui, donc effectivement, c'est un dossier rochelais qui nous occupe depuis un certain nombre d'années. Je rappèle effectivement que le projet qui nous avait été proposé était plutôt de l'ordre de 60 millions d'euros... Voilà donc on est vraiment très au-delà des 20 millions. Effectivement, c'est une somme importante sur laquelle la région doit regarder de manière très attentive. Et puis une délocalisation d'un CFA ce n'est pas simplement la construction d'un bâtiment, [...] je crois que c'est important qu'il puisse être localisé à un endroit pertinent, pour que effectivement les apprentis puissent se déplacer correctement, puissent s'insérer dans le tissu économique local de la manière la plus pertinente également.
       Voilà. Donc ça ne se résume pas en terme de vente. Simplement, ce sont [des bâtiments qui doivent] correspondre à l'attente des apprentis, à l'attente des entreprises et à l'attente d'un territoire qu'est la région Poitou-Charentes. »

La vice-présidente Françoise Mesnard, soucieuse d'un aménagement équilibré du territoire :
       « Oui... Je voudrais ajouter également que, en Charente-maritime comme en Charente, la Région sera extrêmement attentive à une répartition sur l'ensemble du territoire du département de façon à garantir l'égalité d'accès à tous les jeunes qui vont en apprentissage. Et donc il n'est pas question de concentrer l'ensemble des formations sur la seule ville de La Rochelle compte tenu de la topographie du département. Puisque, là aussi, il faut qu'on prenne en compte l'ensemble de la population du département. »

La conseillère Sylvie Marcilly lors du conseil régional de Poitou-Charentes du 19 avril 2010.
© kritix.com

La conseillère de l'opposition Sylvie Marcilly vit rouge :
       « Est-ce que ça veut dire qu'une possible délocalisation est envisageable au niveau du CFA de La Rochelle ? Est-ce que la pérennité de l'endroit est assuré ou pas ? »

La présidente, bien décidée à redéfinir la carte régionale des CFA :
       « Ça, on le verra au moment de la commission. [...] Honnêtement, investir 60 millions d'euros, c'était quand même pas sérieux. Je pense qu'on peut construire à beaucoup moins cher et ensuite, en effet, regarder posément la carte des formations sur le secteur. […] Je vous remercie : la délibération est adoptée.
       Nous continuons sur l'apprentissage. [...] D'une part, l'augmentation des subventions pour permettre l'achat de livres scolaires
[La présidente se souvenait des bons conseils de l'ancien vice-président Jean-François Fountaine, NDLR] [...] [et pour permettre] d'exiger des établissements de ne plus facturer de frais de scolarité [...]. Donc nous voulons continuer cette politique de gratuité pour les apprentis. Et au total, c'est une aide de plus de 2 millions d'euros qui doit permettre aux jeunes qui s'engagent dans cette filière de formation par alternance à tous les niveaux [...] d'accéder à un métier sans être freiner par des considérations financières. » Aucune observation ne fut faite avant que la délibération ne soit adoptée.

TER : l'Ordre Juste de la mobilité

L'apprentissage traité, la présidente Ségolène Royal réaffirma son volontarisme en matière de TER :
       « Je vous propose la mise en place du Pass Mobilité à 1 euro par trajet domicile-travail en TER. C'est un des engagements pris au cours de la campagne électorale pour faciliter les déplacements domicile-travail des salariés tout en les incitant à utiliser le train. En effet, les salariés doivent souvent engager des frais importants [...]. Comme je vous l'avais annoncé le 26 mars, je vous propose d'aménager les tarifs en retenant une participation moindre des usagers. [...] Ce Pass Mobilité se présente sous la forme d'un abonnement TER mensuel ou annuel plafonné à 80 euros par mois, soit 1 euro par trajet pour un salarié faisant 20 allers-retours par mois, déductions faites bien évidemment de la prime transport versée par l'employeur. Bien sûr, lorsque le prix de l'abonnement mensuel TER Poitou-Charentes coûte moins de 80 euros — c'est le cas d'ailleurs pour la moitié des abonnés — le prix restera inchangé.
       Et je signale d'ailleurs que dans le cadre de la conférence des exécutifs que je vais réunir avant l'été, nous reprendrons les échanges avec les départements et les agglomérations pour mettre en place une tarification simplifiée et intermodale pour contribuer à l'objectif de développer les transports collectifs économes et moins polluants. »

Le conseiller UMP Olivier Chartier lors du conseil régional de Poitou-Charentes du 19 avril 2010.
© kritix.com

Le conseiller UMP Olivier Chartier s'interrogea :
       « Quelle enveloppe sera consacrée à ce dossier ? Et en ce qui concerne les conditions de mise en œuvre et de délivrance de ces guichets, est-ce que nous avons des précisions de calendrier et de modes opératoires pour procéder à la vente de ces Pass Mobilité ?
       — L'enveloppe va dépendre du nombre de personnes qui vont demander à bénéficier du pass... »
répondit la présidente.

Le conseiller Divers Gauche Jacky Emon (Vice-Président de la commission Transports propres et innovants - Intermodalité - Équipements - Infrastructures - "TER et transports collectifs") déclara que l'enjeu était de savoir comment procéder à la mise en place d'un billet unique dans le cadre d'une intermodalité régissant l'ensemble du réseau de transports en communs régional. Le transport collectif à un euro permet de répondre au besoin de mobilité professionnelle pour tous. Enfin, il précisa qu'il s'agissait d'une mesure de compétence régionale essentiellement destiné à la ruralité.

Le conseiller de l'opposition Philippe Rabit, dubitatif :
       « Nous comprenons tout à fait l'intérêt du dispositif. [...] [Mais] je ne vois pas comment l'institution régionale prend aujourd'hui une décision sans connaître l'exposition financière, l'engagement budgétaire que ça entraine ! Donc ça me semble extrêmement difficile pour m'associer à cette décision qui pourra avoir des conséquences que l'on n'imagine pas aujourd'hui ! »

La présidente endigua la remise en cause :
       « C'est précisément le rôle des décisions modificatives de voir quel est l'engagement financier d'une décision comme celle-ci... D'ailleurs, qui était quasiment dans votre programme aussi. Vous êtes malvenu de la critiquer ! [L'opposition s'agita, la présidente préféra en rire... NDLR] Donc on verra en fonction de la montée en puissance du dispositif. [...] Quand on le met en place, c'est pour que ça réussisse. C'est pas pour qu'il y ait le moins possible de gens qui en bénéficient ! Mais au contraire c'est pour que le plus possible de gens en bénéficient. Donc j'espère que cette décision aura beaucoup de succès, c'est à dire qu'elle va permettre de transférer une partie du transport voiture vers le train. Ça, je crois que c'est très important... On voulait même l'étendre davantage ! Je veux dire par là que même si la montée en puissance d'une telle mesure nous permet de l'étendre ensuite... Je pense aux étudiants, aux lycéens, aux futurs retraités...
       Vous savez, on avait expérimenté les mercredis gratuits sur les TER : on a été tellement débordé par le succès ! C'est vrai qu'il y avait les grands-mères avec leurs petits-enfants qui venaient et qui n'ont pas forcément les moyens de prendre le train... Et donc c'est extraordinaire puisqu'on a été débordé par le succès, ça posait des problèmes de sécurité. Un fois, sur un quai de gare, on a pu voir plusieurs centaines de personnes qui étaient là et que l'on a transporté par cars ! Parce qu'elles étaient là, il a bien fallu les transporter ! Il y a tout une population en Région qui est précarisée, qui n'a même plus les moyens de monter dans le train, même pour visiter les autres départements de la région.
       Et c'est vrai que si l'on peut aller plus loin et développer encore l'usage du train, notamment les trains qui ne sont pas complets... Moi je voudrais bien qu'on puisse trouver un système pour compléter les trains qui ne sont pas complets, à destination justement des personnes qui ont des très petits revenus, des très petites retraites, qui pourraient à un prix très très abordable pouvoir bénéficier des places disponibles dans les trains.
       C'est un début, il faut y réfléchir ! [...] [Nous allons] réfléchir à cette mutation dans les transports et dans la démocratisation de l'accès au train. Nous serons vigilants sur la prise en charge financière des choses, justement, pour essayer de voir si l'on ne peut pas, non pas la restreindre, mais plutôt l'élargir »

[La suite de la séance : La force tranquille des nuits romanes berce l'agriculture picto-charentaise]

Photo de Mme Nathalie Lanzi (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Nathalie Lanzi
Conseillère
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Niort
Photo de Mme Régine Joly (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Régine Joly
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Charente-Maritime
Royan
Photo de M. Michel Gourinchas (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Michel Gourinchas
Conseiller
Parti Socialiste
Charente
Cognac
Photo de Mme Julie Geairon (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Julie Geairon
Conseillère
Parti Socialiste
Vienne
Thouars
Photo de M. Vincent You (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Vincent You
Conseiller
Parti Chrétien-Démocrate
Charente
Angoulême
Photo de Mme Véronique Laprée (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Véronique Laprée
Conseillère
Divers Droite
Charente-Maritime
Meursac
Photo de M. Thierry Joulin (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Thierry Joulin
Conseiller
Chasse, pèche, nature et tradition
Charente-Maritime
Saint-Laurent-de-La-Prée
Photo de Mme Pascale Guittet (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Pascale Guittet
Conseillère
Chasse, pèche, nature et tradition
Vienne
Pouillé
Photo de Mme Marie-Elise Dang-Vu (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Marie-Elise Dang-Vu
Conseillère
Mouvement Pour la France
Deux-Sèvres
Niort
Photo de M. Véronique Marendat (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Véronique Marendat
Conseiller
Nouveau Centre
Charente
Segonzac
Photo de M. Bruno Drapron (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Bruno Drapron
Conseiller
Nouveau Centre
Charente-Maritime
Saintes
Photo de M. Xavier Argenton (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Xavier Argenton
Conseiller
Nouveau Centre
Deux-Sèvres
Parthenay
Photo de Mme Véronique Abelin (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Véronique Abelin
Conseillère
Nouveau Centre
Vienne
Châtellerault
Photo de M. Philippe Rabit (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Philippe Rabit
Conseiller
Union pour un Mouvement Populaire
Vienne
Châtellerault
Photo de M. Philippe Mouiller (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Philippe Mouiller
Conseiller
Union pour un Mouvement Populaire
Deux-Sèvres
Moncoutant
Photo de Mme Sylvie Marcilly (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Sylvie Marcilly
Conseillère
Union pour un Mouvement Populaire
Charente-Maritime
Fouras-les-Bains
Photo de Mme Sally Chadjaa (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Sally Chadjaa
Conseillère
Union pour un Mouvement Populaire
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Olivier Chartier (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Olivier Chartier
Conseiller
Union pour un Mouvement Populaire
Vienne
Poitiers
Photo de M. Dominique Bussereau (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Dominique Bussereau
Conseiller
Union pour un Mouvement Populaire
Charente-Maritime
Saint-Georges-de-Didonne
Photo de M. Henri de Richemont (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Henri de Richemont
Conseiller
Union pour un Mouvement Populaire
Charente
Étagnac
Photo de Mme Marie-Paule Jammet (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Marie-Paule Jammet
Conseillère
Europe Écologie
Charente-Maritime
Saint-Xandre
Photo de Mme Hélène Shemwell (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Hélène Shemwell
Conseillère
Europe Écologie
Vienne
Quinçay
Photo de Mme Geneviève Paillaud (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Geneviève Paillaud
Conseillère
Europe Écologie
Deux-Sèvres
Melle
Photo de M. Laurence Marcillaud (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Laurence Marcillaud
Conseiller
Europe Écologie
Charente-Maritime
Meursac
Photo de M. Patrick Larible (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Patrick Larible
Conseiller
Europe Écologie
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Éric Joyaux (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Éric Joyaux
Conseiller
Europe Écologie
Vienne
Poitiers
Photo de M. Jean-Christophe Hortolan (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Jean-Christophe Hortolan
Conseiller
Europe Écologie
Charente
Fouquebrune
Photo de M. Serge Morin (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Serge Morin
Vice-Président
Europe Écologie
Deux-Sèvres
Aiffres
Photo de Mme Marie-Laure Tissandier (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Marie-Laure Tissandier
Conseillère
Dissident Modem
Charente
Photo de Mme Françoise Coutant (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Françoise Coutant
Vice-Présidente
Europe Écologie
Charente
Angoulême
Photo de Mme Valérie Marmin (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Valérie Marmin
Conseillère
Dissident Modem
Vienne
Montamisé
Photo de M. Alexis Blanc (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Alexis Blanc
Vice-Président
Dissident Modem
Charente-Maritime
Le château d'Oléron
Photo de M. Guy Eyermann (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Guy Eyermann
Conseiller
Divers Gauche
Vienne
Saint-Sauveur
Photo de M. Jacky Emon (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Jacky Emon
Conseiller
Divers Gauche
Charente-Maritime
Fontcouverte
Photo de M. Georges Stupar (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Georges Stupar
Vice-Président
Divers Gauche
Vienne
Poitiers
Photo de M. Alain Bucherie (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Alain Bucherie
Conseiller
Divers Gauche
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Cyril Cibert (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Cyril Cibert
Conseiller
Parti Socialiste
Vienne
Châtellerault
Photo de Mme Nathalie Garnier (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Nathalie Garnier
Conseillère
Parti Radical de Gauche
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Michel Broncy (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Michel Broncy
Conseiller
Parti Socialiste
Charente
Ruelle-sur-Touvre
Photo de M. Émile Bregeon (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Émile Bregeon
Vice-Président
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Cerizay
Photo de M. Benoît Biteau (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Benoît Biteau
Vice-Président
Parti Radical de Gauche
Charente-Maritime
Sablonceaux
Photo de Mme Reine-Marie Waszak-Delage (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Reine-Marie Waszak-Delage
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Vienne
Montmorillon
Photo de Mme Brigitte Tondusson (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Brigitte Tondusson
Conseillère
Parti Socialiste
Vienne
Châtellerault
Photo de Mme Maryline Simoné (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Maryline Simoné
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Christophe Ramblière (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Christophe Ramblière
Conseiller
Parti Radical de Gauche
Charente
Brie
Photo de Mme Madeleine Ngombet Bitoo (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Madeleine Ngombet Bitoo
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Charente
Confolens
Photo de M. Thierry Lepesant (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Thierry Lepesant
Conseiller
Parti Socialiste
Charente-Maritime
La Jarrie
Photo de M. Olivier Falorni (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Olivier Falorni
Conseiller
Parti Socialiste
Charente-Maritime
La Rochelle
Photo de M. Pascal Duforestel (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Pascal Duforestel
Conseiller
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Niort
Photo de M. Yves Debien (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Yves Debien
Vice-Président
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Melle
Photo de Mme Françoise Bély (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Françoise Bély
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Parthenay
Photo de Mme Joëlle Averlan (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Joëlle Averlan
Conseillère
Parti Socialiste
Charente
Parthenay
Photo de M. Jean-François Macaire (source http://www.poitou-charentes.fr/) M. Jean-François Macaire
Vice-Président
Parti Socialiste
Vienne
Poitiers
Photo de Mme Françoise Mesnard (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Françoise Mesnard
Vice-Présidente
Parti Socialiste
Charente-Maritime
Saint-Jean-d'Angély
Photo de Mme Ségolène Royal (source http://www.poitou-charentes.fr/) Mme Ségolène Royal
Présidente
Parti Socialiste
Deux-Sèvres
Melle


Présentation des élus du Conseil régional de Poitou-Charentes

Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter