Tuesday  21 November  2017
Bonne lecture !
Chronique 34 - Monday 22 March 2010 Sacre Royal
Chronique 33 - Friday 19 March 2010 H -67 : Le râteau de Dominique Bussereau
Chronique 33 - Friday 19 March 2010 H -67 : Le râteau de Dominique Bussereau Chronique 32 - Thursday 18 March 2010 H -91: l'UMP de Dominique Bussereau toujours en rase-motte devant le PS de Ségolène Royal Chronique 31 - Wednesday 17 March 2010 H -115: Dominique Bussereau promène le petit diable Chronique 30 - Tuesday 16 March 2010 H -137: L'abstention picto-charentaise : bascule républicaine Chronique 29 - Monday 15 March 2010 H -165: Second tour, place au bipartisme et au cynisme! Chronique 28 - Saturday 20 February 2010 J-22 : Nécrologie politique de la liste Europe Écologie Chronique 27 - Tuesday 16 February 2010 J-26 : Gisèle Jean, l'intransigeante Chronique 26 - Sunday 14 February 2010 J-28 : Sondage flatteur pour Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie Chronique 25 - Thursday 11 February 2010 J-31 : Génération écologie rejoint le Modem de Pascal Monier Chronique 24 - Tuesday 9 February 2010 J-33 : le NPA d'Olivier Besancenot investit Myriam Rossignol Chronique 23 - Saturday 6 February 2010 J-36 : Dominique Bussereau profane la France ! Chronique 22 - Thursday 4 February 2010 J-38 : Le bipartisme se ferait prix Coutant Chronique 21 - Monday 1 February 2010 J-41 : Martine Aubry oint la liste socialiste de Ségolène Royal Chronique 20 - Wednesday 27 January 2010 J-46 : Panache Monier-Bayrou versus Marmin-Elkabbach dans la main de Royal Chronique 19 - Monday 25 January 2010 J-48 : Nathalie Arthaud et Ludovic Gaillard en lutte ouvrière Chronique 18 - Thursday 21 January 2010 J-52 : Dominique Bussereau vitupère Nicolas Sarkozy Chronique 17 - Tuesday 19 January 2010 J-54 : Ségolène Royal joue contre elle-même Chronique 16 - Sunday 17 January 2010 J-56 : le FDG et Gisèle Jean sonnent le tocsin social Chronique 15 - Friday 15 January 2010 J-58 : les Verts schismatiques Georges Stupar et Alain Bucherie Chronique 14 - Wednesday 13 January 2010 J-60 : Le DLR de Nicolas Dupont-Aignan et d'Alain Verdin Chronique 13 - Monday 11 January 2010 J-62 : Dominique Bussereau fait flamber l'Impôt Chronique 12 - Saturday 9 January 2010 J-64 : Gisèle Jean ou l'alternative du Front de Gauche Chronique 11 - Tuesday 5 January 2010 J-68 : Pascal Monier, la surprise Modem Chronique 10 - Friday 1 January 2010 J-72 : Françoise Coutant et les Verts mutent avec Europe Écologie Chronique 9 - Friday 25 December 2009 J-79 : La Mère Noël de Cerizay Chronique 8 - Tuesday 22 December 2009 J-82 : Marine ne peine pas sur l'identité nationale Chronique 7 - Friday 18 December 2009 J-86 : La dame de Copenhague Chronique 6 - Sunday 13 December 2009 J-91: Pente raide et longue aux transports pour le ministre-candidat Bussereau Chronique 5 - Thursday 10 December 2009 J-94 : le MODEM choisit Nicolas Turquois et Valérie Marmin pour la Vienne Chronique 4 - Tuesday 8 December 2009 J-96 : Ségolène Royal, alone in the dark Chronique 3 - Sunday 6 December 2009 J-98 : Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie, frontal Chronique 2 - Friday 4 December 2009 J-100 : verte campagne de Françoise Coutant Chronique 1 - Wednesday 2 December 2009 J-102 : Dominique Bussereau, happy few of Sarkozie
 
33ème Chronique

H -67 : Le râteau de Dominique Bussereau

Kritix, le Friday 19 March 2010 - 1853 consultations - Commenter la chronique
Ségolène Royal, tête de liste du Parti Socialiste aux Régionales 2010 en Poitou-Charentes.
© kritix.com

Ce 18 mars, la présidente-candidate Ségolène Royal souffleta l'un « des fondateurs historiques de l'UMP », celui qui est en délicatesse avec les harkis de France: français souillés par Dominique Bussereau, un ministre de la République devenu difficilement fréquentable.
       Les citoyens de Poitou-Charentes seront donc privés de débat télévisé avant le second tour ! Ainsi, l'élue Ségolène Royal voulut préserver la République de la dérive sécuritariste plus que douteuse orientée nationalement par l'Exécutif national. Décidément l'UMP a quelques problèmes avec son « identité nationale »...

La citoyenne Ségolène Royal avait au soir du premier tour parasité l'allocution de la première secrétaire du PS, une certaine Martine Aubry parfois prestidigitatrice, en faisant simultanément sa propre allocution. Ce télescopage médiatique montre combien les trahisons ne sont pas oubliées pour tous ceux qui en auraient encore douté.
       Cette algarade cathodique montre combien la rancune prend son ampleur... Et que les légimités devraient se retrouver pour sûr, dans les urnes. Décidément les magouilles ne passent pas: y compris entre cadres et militants d'un même parti d'union des solidarités...

Pascal Monier, tête de liste du Modem aux Régionales 2010 en Poitou-Charentes.
© kritix.com

Laminé en Poitou-Charentes, le Modem souffre le martyre... Le parti surement, son électorat reste une puissance déterminante. La citoyenne Corinne Lepage, immanquablement marginalisée de la réalité du pouvoir dans l'appareil du parti Modem, se lassa, prit ses cliques et ses claques pour se donner corps et âmes dans les bonnes grâces du parti « très tendance » du révolutionnaire d'amphi Daniel Cohn-Bendit...
       Esseulé, le président du Modem se raidit, plongé dans une affliction que l'état réel de la France ne fait que renforcer. Sa lucidité l'aveugle: il doit s'affranchir pleinement de son passé chrétien-démocrate peu en phase avec un centre crédible. Dossier présidentiel en souffrance...
      


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter