Thursday  19 October  2017
Bonne lecture !
Chronique 34 - Monday 22 March 2010 Sacre Royal Chronique 33 - Friday 19 March 2010 H -67 : Le râteau de Dominique Bussereau Chronique 32 - Thursday 18 March 2010 H -91: l'UMP de Dominique Bussereau toujours en rase-motte devant le PS de Ségolène Royal Chronique 31 - Wednesday 17 March 2010 H -115: Dominique Bussereau promène le petit diable Chronique 30 - Tuesday 16 March 2010 H -137: L'abstention picto-charentaise : bascule républicaine Chronique 29 - Monday 15 March 2010 H -165: Second tour, place au bipartisme et au cynisme! Chronique 28 - Saturday 20 February 2010 J-22 : Nécrologie politique de la liste Europe Écologie Chronique 27 - Tuesday 16 February 2010 J-26 : Gisèle Jean, l'intransigeante Chronique 26 - Sunday 14 February 2010 J-28 : Sondage flatteur pour Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie Chronique 25 - Thursday 11 February 2010 J-31 : Génération écologie rejoint le Modem de Pascal Monier Chronique 24 - Tuesday 9 February 2010 J-33 : le NPA d'Olivier Besancenot investit Myriam Rossignol Chronique 23 - Saturday 6 February 2010 J-36 : Dominique Bussereau profane la France ! Chronique 22 - Thursday 4 February 2010 J-38 : Le bipartisme se ferait prix Coutant Chronique 21 - Monday 1 February 2010 J-41 : Martine Aubry oint la liste socialiste de Ségolène Royal Chronique 20 - Wednesday 27 January 2010 J-46 : Panache Monier-Bayrou versus Marmin-Elkabbach dans la main de Royal Chronique 19 - Monday 25 January 2010 J-48 : Nathalie Arthaud et Ludovic Gaillard en lutte ouvrière Chronique 18 - Thursday 21 January 2010 J-52 : Dominique Bussereau vitupère Nicolas Sarkozy Chronique 17 - Tuesday 19 January 2010 J-54 : Ségolène Royal joue contre elle-même Chronique 16 - Sunday 17 January 2010 J-56 : le FDG et Gisèle Jean sonnent le tocsin social Chronique 15 - Friday 15 January 2010 J-58 : les Verts schismatiques Georges Stupar et Alain Bucherie Chronique 14 - Wednesday 13 January 2010 J-60 : Le DLR de Nicolas Dupont-Aignan et d'Alain Verdin Chronique 13 - Monday 11 January 2010 J-62 : Dominique Bussereau fait flamber l'Impôt Chronique 12 - Saturday 9 January 2010 J-64 : Gisèle Jean ou l'alternative du Front de Gauche Chronique 11 - Tuesday 5 January 2010 J-68 : Pascal Monier, la surprise Modem Chronique 10 - Friday 1 January 2010 J-72 : Françoise Coutant et les Verts mutent avec Europe Écologie Chronique 9 - Friday 25 December 2009 J-79 : La Mère Noël de Cerizay Chronique 8 - Tuesday 22 December 2009 J-82 : Marine ne peine pas sur l'identité nationale Chronique 7 - Friday 18 December 2009 J-86 : La dame de Copenhague
Chronique 6 - Sunday 13 December 2009 J-91: Pente raide et longue aux transports pour le ministre-candidat Bussereau
Chronique 6 - Sunday 13 December 2009 J-91: Pente raide et longue aux transports pour le ministre-candidat Bussereau Chronique 5 - Thursday 10 December 2009 J-94 : le MODEM choisit Nicolas Turquois et Valérie Marmin pour la Vienne Chronique 4 - Tuesday 8 December 2009 J-96 : Ségolène Royal, alone in the dark Chronique 3 - Sunday 6 December 2009 J-98 : Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie, frontal Chronique 2 - Friday 4 December 2009 J-100 : verte campagne de Françoise Coutant Chronique 1 - Wednesday 2 December 2009 J-102 : Dominique Bussereau, happy few of Sarkozie
 
6ème Chronique

J-91: Pente raide et longue aux transports pour le ministre-candidat Bussereau

Kritix, le Sunday 13 December 2009 - 1838 consultations - Commenter la chronique

Mais qu'est-il allé faire dans cette galère ? Rue de Varennes ça gueule, « Conjure les manifs des routiers ! » Dominique Bussereau s'engouffre derechef dans sa berline. La campagne des régionales s'ouvre à peine, que déjà le charentais essuie tous les dégâts collatéraux de la Sarkozie ! Dominique Bussereau ne dort plus, les cernes se creusent ! Il lui faut à tout prix éviter à la France une paralysie générale des routes. Surtout qu'en Sarkozie, on travaille sept jours sur sept, on robotise l'humain, cette variable d'ajustement du système de production ! Le 11 décembre 2009, le risque de grève est écarté. La hausse salariale de presque 4% a abouti, dans la douleur patronale. Dominique Bussereau en transpire encore, mais peut souffler, enfin.

Eh bien oui, les français veulent travailler plus efficacement pour gagner plus. C'est tout ce qu'ils demandent à la Sarkozie qui les faisait travailler plus pour gagner moins ! Alors là, le croquemitaine il exagère ; il va falloir que sa muse le remette en place sur sa chaise haute. En attendant, français, souffrez le martyr, pendant que la Sarkozie perçoit des dons dans des hôtels parisiens : juste compensation d'un bouclier fiscal tenu. En Sarkozie, on sait vivre : avec la vaisselle jetable, plus besoin de lessiver ! Il n'y a pas d'argent sale, parce que c'est légal. Tout est légal : la chambre d'enregistrement du palais Bourbon a bien travaillé pour le croquemitaine. Ils ont bien travaillé : leurs privilèges (régime de retraites, avantages en nature, réductions à la SNCF, frais professionnels disproportionnés, cumuls de fonctions et de revenus, etc. ) ne seront donc pas réformés et tout le monde ira à la soupe p...arisienne, aux truffes. Notre parlement sait vivre, lui.

Dominique Bussereau, candidat UMP aux élections régionales 2010 en Poitou-Charentes.
© kritix.com

Le secrétaire d'État aux transports roule dans la roll's de Sarkozie, bientôt hypothéquée par la déclassification de la France qui ne saurait tarder... à moins que la ministre Christine Lagarde ne trouve les corruptions suffisantes pour satisfaire les créanciers de la France.


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter