Thursday  19 October  2017
Bonne lecture !
Chronique 34 - Monday 22 March 2010 Sacre Royal Chronique 33 - Friday 19 March 2010 H -67 : Le râteau de Dominique Bussereau Chronique 32 - Thursday 18 March 2010 H -91: l'UMP de Dominique Bussereau toujours en rase-motte devant le PS de Ségolène Royal Chronique 31 - Wednesday 17 March 2010 H -115: Dominique Bussereau promène le petit diable Chronique 30 - Tuesday 16 March 2010 H -137: L'abstention picto-charentaise : bascule républicaine Chronique 29 - Monday 15 March 2010 H -165: Second tour, place au bipartisme et au cynisme! Chronique 28 - Saturday 20 February 2010 J-22 : Nécrologie politique de la liste Europe Écologie Chronique 27 - Tuesday 16 February 2010 J-26 : Gisèle Jean, l'intransigeante Chronique 26 - Sunday 14 February 2010 J-28 : Sondage flatteur pour Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie Chronique 25 - Thursday 11 February 2010 J-31 : Génération écologie rejoint le Modem de Pascal Monier Chronique 24 - Tuesday 9 February 2010 J-33 : le NPA d'Olivier Besancenot investit Myriam Rossignol Chronique 23 - Saturday 6 February 2010 J-36 : Dominique Bussereau profane la France ! Chronique 22 - Thursday 4 February 2010 J-38 : Le bipartisme se ferait prix Coutant
Chronique 21 - Monday 1 February 2010 J-41 : Martine Aubry oint la liste socialiste de Ségolène Royal
Chronique 21 - Monday 1 February 2010 J-41 : Martine Aubry oint la liste socialiste de Ségolène Royal Chronique 20 - Wednesday 27 January 2010 J-46 : Panache Monier-Bayrou versus Marmin-Elkabbach dans la main de Royal Chronique 19 - Monday 25 January 2010 J-48 : Nathalie Arthaud et Ludovic Gaillard en lutte ouvrière Chronique 18 - Thursday 21 January 2010 J-52 : Dominique Bussereau vitupère Nicolas Sarkozy Chronique 17 - Tuesday 19 January 2010 J-54 : Ségolène Royal joue contre elle-même Chronique 16 - Sunday 17 January 2010 J-56 : le FDG et Gisèle Jean sonnent le tocsin social Chronique 15 - Friday 15 January 2010 J-58 : les Verts schismatiques Georges Stupar et Alain Bucherie Chronique 14 - Wednesday 13 January 2010 J-60 : Le DLR de Nicolas Dupont-Aignan et d'Alain Verdin Chronique 13 - Monday 11 January 2010 J-62 : Dominique Bussereau fait flamber l'Impôt Chronique 12 - Saturday 9 January 2010 J-64 : Gisèle Jean ou l'alternative du Front de Gauche Chronique 11 - Tuesday 5 January 2010 J-68 : Pascal Monier, la surprise Modem Chronique 10 - Friday 1 January 2010 J-72 : Françoise Coutant et les Verts mutent avec Europe Écologie Chronique 9 - Friday 25 December 2009 J-79 : La Mère Noël de Cerizay Chronique 8 - Tuesday 22 December 2009 J-82 : Marine ne peine pas sur l'identité nationale Chronique 7 - Friday 18 December 2009 J-86 : La dame de Copenhague Chronique 6 - Sunday 13 December 2009 J-91: Pente raide et longue aux transports pour le ministre-candidat Bussereau Chronique 5 - Thursday 10 December 2009 J-94 : le MODEM choisit Nicolas Turquois et Valérie Marmin pour la Vienne Chronique 4 - Tuesday 8 December 2009 J-96 : Ségolène Royal, alone in the dark Chronique 3 - Sunday 6 December 2009 J-98 : Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie, frontal Chronique 2 - Friday 4 December 2009 J-100 : verte campagne de Françoise Coutant Chronique 1 - Wednesday 2 December 2009 J-102 : Dominique Bussereau, happy few of Sarkozie
 
21ème Chronique

J-41 : Martine Aubry oint la liste socialiste de Ségolène Royal

Kritix, le Monday 1 February 2010 - 1969 consultations - Commenter la chronique

Le 31 janvier 2010 était une journée des plus faste pour madame la première secrétaire du parti socialiste français, Martine Aubry... Une Ch'ti qui, par l'aimable concours d'un mémorable barrissement, sut emporté le parti au grand damne d'un grand désir d'avenir royal. Les éléphants prétendirent officiellement ne jamais tromper la gazelle du Poitou qui chassa, quelques mois plus tard, les socialistes de sa liste. Les français assistèrent médusés à ce safari vaudevillesque...

Sur son 31, le Parti Socialiste lança, à Paris depuis la Mutualité, la campagne des élections Régionales 2010. Les trompes bien tendues, presque tous les cadres jouèrent le jeu après l'incorrection d'un certain Georges Frêche... Tandis qu'en Poitou, madame la présidente-candidate railla la mise en scène parisienne qui, selon elle, ne saurait tenir le rythme d'une campagne frénétique telle à son habitude. Et le sourire éclatant de balayer les inévitables polémiques et diffamations ; cortège d'une campagne électorale qui se respecte...

Ségolène Royal, tête de liste du Parti Socialiste aux Régionales 2010 en Poitou-Charentes.
© kritix.com

Ségolène Royal n'en peut plus de sa consœur Martine Aubry... Madame Royal voulait une liste d'union régionale au premier tour : une liste d'ouverture. Et que fait le parti socialiste ? Il lui fait des nids de poule ! Et voilà que la liste sera définitivement socialiste et que la consigne est le vote utile... Au diable le rassemblement, et surtout le désir d'avenir, très inconvenant aux yeux du clan opposé à la dame du Poitou ! En somme, tout est bon pour miner l'exemplarité de Ségolène Royal en Région. D'ailleurs, dans cette même Région, les grands élus socialistes font preuve d'une discrétion si grande, qu'elle en deviendrait presque suspecte...

Bien évidemment, Ségolène Royal ne fera pas de procès d'intention et sait remercier les grands élus qui surent s'acquitter convenablement de leurs cotisations. Dans un parti, il n'y a pas que l'argent, mais quand même... Les principes, c'est surtout pour les béotiens que nous sommes tous, nous les électeurs...

Pour leur salut, souhaitons qu'ils n'oublient pas leurs valeurs partisanes : celles de l'Éthique politique bien sûr, pas celle du parti. Car dans le meilleur des mondes du bipartisme, à de rares exceptions heureuses, la politique est chose prétendument sérieuse entre professionnels, entre carriéristes, entre solidarités bien muselées...


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter