En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Monday  21 August  2017
Bonne lecture !
 
8ème Chronique

Nǐ hǎo, Afrique chinoise !

Kritix, le Saturday 12 December 2009 - 1503 consultations - Commenter la chronique

你 好 ! Honneur insigne que cette bourrasque du Levant ! L'impérialisme chinois intègre à son empire, non pas les sens, mais d'innombrables nations, toutes plus crédules les unes que les autres. Mais après tout, d'alternatives, le continent noir n'en avait pas. Désormais, officiellement l'Afrique se réjouit de l 'hégémonie de l'Empire du Milieu, bel et bien réveillé...
       La Chine, ce continent-empire où la personne se fond dans le collectif, trouve en Occident cet exotique romantisme où le rêve de la personnalité serait une réalité. L'exotisme a changé de visage... Il n'y a bien qu'en Occident que la nouvelle partition mondiale ne semble pas être comprise.

Partage ?
"Je sais tout", septembre 1907

Au troisième trimestre 2009, le PIB chinois était en croissance de 8,9 %... Le 8 décembre 2009, la Chine exécute Yang Yanming, un trader corrompu...
       Depuis des lunes, la France cherche à maintenir les pays d'Afrique dans la servilité. Désormais, la Chine charme les élites africaines, les couvre de facilités financières et de projets avantageux du BTP, pour mieux acheter les consciences et mieux aliéner l'Afrique ; et donne aux peuples ce qu'ils ne peuvent obtenir de leurs dirigeants corrompus. La puissance chinoise, c'est une alchimie symbiotique où tout ce qui fait une économie tient en une seule et même stratégie politique de Beijing.

Qu'adviendra-t-il ? Rien d'extraordinaire, hormis le simple fait que le Parti Communiste Chinois décidera de l'avenir... C'est tout ; en tout cas pour l'UE qui n'y voit qu'un vivier de croissance mondiale. Et c'est bien le signe que l'Occident marche sur la tête ! Mais comme le rappèle un proverbe chinois : « Le poisson pourrit par la tête »... Constat halieutique prosaïque qui prévaut sur la politique de l'autruche. Pour tout hygiéniste qui se respecte, pour tout service sanitaire respecté : un poisson sain a la tête saine.

La Chine pousse son avantage en terme d'investissements à l'international sur le continent noir, en Zambie, Afrique du Sud, Soudan, Nigéria, Algérie. Le PCC a multiplié par douze les investissements chinois en Afrique en cinq ans et porté son commerce extérieur à près de 107 milliards USD l'année dernière ! La Chinafrique, c'est 900 entreprises chinoises et un million de chinois en Afrique.

Le 19 novembre 2009, on apprend que l'Empire du Milieu place quelque 8 milliards USD au Zimbabwe ; pays où le racisme anti-blanc est encouragé par le gouvernement. Il s'agit pour l'essentiel de raffiner de l'or et du platine, d'explorer le sous-sol pour mettre la main sur des gisements pétroliers ou gaziers et enfin d'acheter et de distribuer ces ressources naturelles.

Le sénateur de la Vienne Jean Pierre Raffarin, « représentant personnel » du président français, a été reçu à Béijing le 20 novembre 2009 par le premier ministre Wen Jiabao et le vice-premier ministre Li Keqiang. Jean Pierre Raffarin qui reçut tous les honneurs, écrit dans son carnet :

Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne (2009), ancien président de la région Poitou-Charentes et ancien premier ministre.
© kritix.com

« Je sors du salon – le pavillon de la lumière pourpre, salon dans lequel Mao recevait ses hôtes – où M. Wen Jiabao vient de nous recevoir. J’ai à nouveau fait part de notre grande attente pour la conférence de Copenhague. Les objectifs semblent relativement consensuels, la difficulté résidera dans les contrôles et le respect de la souveraineté. Le discours chinois est cependant ambitieux.
       Wen Jiabao a dit clairement son opposition au G2 c’est-à-dire à un axe dominateur USA-Chine, la "Chinamerique".
       Il a justifié ce choix par trois raisons :
       1. La Chine n’est pas un pays riche, sa situation est très différente de celle des Etats-Unis ;
       2. La Chine souhaite être en paix avec toutes les nations. Elle ne souhaite la guerre avec personne.
       3. La Chine souhaite une gouvernance mondiale multilatérale, le monde ne peut être piloté par un petit nombre de pays.
       Enfin, le Premier ministre a formé des vœux de succès pour les nouveaux dirigeants européens. Vues de Chine, la lisibilité et l’efficacité de l’Europe ont beaucoup à gagner à l’incarnation de notre politique dans des personnalités bien identifiées. »
(Source, carnetjpr.com)

Faire assaut de sensibles déclarations... Il s'agit d'une grande marque de considération pour la France. Par cette circonspection diplomatique, la Chine veut montrer à l'UE qu'elle est la bienvenue dans les relations multipolaires qu'elle compte construire. La partition mondiale se construira autour de l'Empire du Milieu : nom certainement pas usurpé ! Le président US Barack Hussein Obama assiste impuissant à l'effondrement de l'impérialisme US...

L'afflux de devises Yuan en Afrique est aussi le signe manifeste d'un endettement massif de ce continent auprès du créancier des USA : la Chine. La patrie du fleuve jaune aurait investi, en Afrique, près de 1 000 milliards USD de ses réserves en devises. L'Afrique est donc à la merci des politiques chinoises non subordonnées aux droits de l'Homme, ce qui n'est pas sans conséquences pour ce qui est de l'influence occidentale à l'international... Notons que depuis 2005, l'allégeance africaine n'est plus une vue de l'Esprit : le Sénégal a reconnu la subordination de Taipei (capitale de Taïwan) à Beijing et la Tanzanie serait en passe de devenir la porte maritime de la Chine sur le continent noir.
       En 2008, la Banque Mondiale a attesté que la Chine avait un rôle de premier ordre pour lutter contre la pauvreté en Afrique, après les désastreux retraits d'avoirs occidentaux.
       En attendant, la Banque Africaine de Développement tente d'endiguer le fort courant du fleuve jaune, mais elle n'a pas les moyens de ses ambitions ; et la Chine agit opportunément en amadouant tous les régimes politiques, sans contreparties liées aux droits de l'Homme.

Revue "Je Sais Tout", mars 1905.
Scan Kritix.com

La souveraineté des 53 pays d'Afrique tombe peu ou prou dans l'escarcelle chinoise. La Chine faisant crédit, tandis que les occidentaux font des remises de dettes... Voici deux postures qui en disent long sur les intentions de chacun. D'un côté un Occident, culpabilisé, faisant de la charité ; de l'autre une puissance de premier plan, décomplexée, instillant sa suprématie qui à terme sera totale ; si rien n'est fait pour freiner cette course à l'hégémonie.

À ses dépens, l'Afrique, une fois de plus, se commet avec la colonisation... Les siècles passent, l'Afrique reste la même. Le récent sommet sino-africain de Charm el-Cheikh et sa pluie de prêts bonifiés en atteste ; tandis que l'UE, irresponsable, n'apporte aucune réponse à ce processus contraire à ses intérêts vitaux ! Le casse-tête chinois déboule dans une Afrique naïve, avec la permissivité du vieil ordre US, désormais à la merci de son premier créancier : la Chine.

La désastreuse politique guinéenne de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa

Malgré les massacres de la junte guinéenne, Pékin est prêt à investir entre 7 et 9 milliards USD en Guinée équatoriale, ancienne colonie française, l'un des pays les plus pauvres au monde, mais doté d'importantes réserves de bauxite. Le 9 décembre 2009, la junte accusa la France de vouloir « préparer un coup d'État ». Paris y répondit vertement, rejetant toute implication dans cette déstabilisation. Les services diplomatiques français furent malmenés, en totale violation des conventions internationales ! Pékin, tout en poursuivant le business, continue de sourire poliment à tous ceux qui lui tendent la main...

En effet, à Conakry, la junte guinéenne qui venait de signer avec la Chine des prospections pétrolières, a vu son chef Dadis Camara être victime d'une tentative d'assassinat. Il serait soigné à Rabat, au Maroc... Des rumeurs le tienne pour mort ; la panique est totale ; l'intérim est tenu par le « ministre de la Défense » Sékouba Konaté. Lequel a lancé une chasse à l'homme contre le suspect et lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité et ses complices, présumés coupables de la forfaiture...
       Depuis de nombreux mois, la junte occupe illégalement le pouvoir et repousse les élections démocratiques, ce qui profite aux contrats chinois... Paris serait suspectée par Conakry d'avoir fomenté la tentative d'assassinat, ce que Paris dément, à ce jour, formellement. La tension est extrême entre le Quai d'Orsay et Conakry. La Chine ne bouge pas : sa politique est de ne pas se mêler du passé colonial occidental.

Le président chinois Hu Jintao et la Chinafrique.
Montage Kritix.com

La colonisation chinoise cherche à se faire passer pour une politique d'aide au développement ; ce qui sera rétribué au centuple un jour, quand Pékin le décidera. Le bon vouloir est désormais chinois. Voici comment l'Afrique passa d'une colonisation à une autre...


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter