En 2015, François Hollande c'est 900 euros de dette publique supplémentaire par français !
Wednesday  28 June  2017
Bonne lecture !
 
8ème Chronique

Apocalypse selon l'économiste Nouriel Roubini

Kritix, le Friday 13 February 2009 - 1634 consultations - Commenter la chronique
Nouriel ROUBINI, économiste.

Nouriel Roubini, n'oubliez pas son nom ! Il est notre Cassandre, il nous annonce ce qu'il adviendra de nos certitudes, de notre civilisation, de l'Occident. Le « docteur catastrophe », sobriquet dont il fut tant affublé, en mit plus d'un au respect : tous les pourfendeurs de l'intérêt général claquent désormais des genoux sous les augures les plus cataclysmiques de Nouriel Roubini... Il avait annoncé dés 2006 la crise des Subprimes, le choc pétrolier et la crise financière comme funeste à l'économie mondiale. Plus jamais, nul ne pourra dire « on ne savait pas ! », y compris ce président de la république française Nicolas Sarkozy, rompu au pragmatisme, rôti, braisé aux feux du brasier qu'il chérissait tant, celui à l'huile du néo-libéralisme anglo-saxon. De l'empire anglais, ne reste que les débris de la City ! De l'hyper puissance US, ne reste que la foi en la Providence, la foi en un Barack Obama sur un tas de ruines ! Voilà l'histoire d'une dérèglementation global qui permit à la finance de torpiller l'économie mondiale. La financiarisation des Économies, voilà la clé du déclin occidental !

« Le système bancaire américain est techniquement en état de banqueroute. C'est la même chose en Europe. », Nouriel Roubini, professeur d'économie, au forum de Davos 2009.

Nouriel Roubini est de ces grands hommes jamais écoutés à temps... Ce professeur d'économie au Stern School of Business de l'université de New-York et président du RGE Monitor, un groupe de consultants économiques spécialisé en analyse financière, est aujourd'hui courtisé par les grands de ce monde, en plein naufrage. Alors que le mal est fait, rien ne peu contrer la dynamique suicidaire de l'économie mondiale. Et le président des USA Barack Obama de rapporter les mots de l'illustre économiste en se rassurant sur une dépression dont les effets seraient moindre que celle de 1940. Au forum de Davos qui se tint du 28 janvier 2009 au 1er février 2009, à cette réunionnite helvétique, des grands acteurs de l'économie mondiale qui s'y étaient tous pressés, tous éperdus, écoutèrent avec stupeur l'économiste Nouriel Roubini affirmer avec toute la rigueur qu'il convient à ce chercheur US, que « le système bancaire américain est techniquement en état de banqueroute... C'est la même chose en Europe. »

Répartition des richesses.
"Je sais tout", février 1905

Panique, voilà le tourment planétaire, voilà ce qui taraude des banques US et UE au bord de la faillite et qui prétendent à qui veut bien l'entendre que tout est sous contrôle. A ce petit jeu, le gagnant sera l'économiste Roubini, un chercheur avec pour seule fortune son intuition, ses mathématiques et surtout son sens de la rigueur intellectuelle dont l'honnêteté n'est plus à démontré ! Alors préparons-nous au pire, à la fin d'un monde financier, à la fin d'un monde occidental global, la fin de notre monde, celui que nous connaissons ; et préparons-nous au début d'un autre, avec toutes les nouvelles partitions géostratégiques définitivement générées. Le nouvel ordre mondial appartiendra à ceux qui sauront écouter la Raison, la sagesse d'un capitalisme régulé par les États... En un mot c'est le grand retour du Politique, celui du moteur de l'Histoire ! Détrompez vous, ce monde ne nous appartiendra pas ! Ce monde sera celui des bons payeurs, celui des puissances solvables ! La France devra se garder de dilapider les actifs patrimoniaux qui lui restent ! La France peut s'enorgueillir d'un peuple dont le penchant prudentiel incline à l'épargne de bon père de famille ; que le président Nicolas sarkozy entende ce peuple de France dont il moqua cet atavisme en ventant le prêt revolving et hypothécaire de ses chimères anglo-saxonnes !

Demain, c'est aujourd'hui ! Celles et ceux qui purgeront de l'Économie réelle mondiale l'impérialisme des spéculateurs financiers, recouvreront et leur souveraineté et la maitrise de leur avenir ! Votre Excellence Nicolas Sarkozy, ne soyez pas l'Homme du passé à la mode anglo-saxonne !


Pour commenter cette chronique, connectez-vous...
Pour s'inscrire, cliquez-ici.
Pseudonyme
Mot de passe
Mémoriser


Mot de passe oublié ?
 
Regrets éternels en langue de bois d'un Bourget
Sans dents et sans reproches
Élan patriotique pour un 11 janvier 2015 en « balles tragiques » à mille temps
Pragmatique
Phrygien d'airain
Gastronome en talonnette courte
PPP ou l'impuissance du Politique
Jean-Marc Ayrault, payeur de Notre-Dame-des-Landes
Lepage Corinne, courage Parménide
'Shame on you' américano-hollandais
Livre tournois de Valençay
Commandement normatif
Bilderberg, la pieuvre
Bipartisme défait
Lumières de Hollande

Être tenu informé des dernières chroniques publiées en s'abonnant à ce flux RSS

Follow kritix on Twitter